Nouveautés 2001, conceptuelles, instrumentales et cliniques

  • Auteur(s) : Direction Michel LACOUR
  • Parution : 2001

L’évolution des connaissances fondamentales , l’apparition de nouveaux outils d’exploration fonctionnelle et le développement de procédures nouvelles d’investigation clinique et de rééducation ont très largement contribué ces dernières années à modifier les vues simplificatrices que l’on avait de la régulation posturale et de ses dérèglements. Issus de conceptions réflexologiques mises en avant par les travaux pionniers de Sherrongton au début du siècle, les premiers modèles du contrôle de la posture ont progressivement dépassé les aspects statiques des fonctions d’équilibration pour d’abord embrasser toutes les composantes dynamiques sous-tendant les relations indissociables entre la posture et le mouvement. Ils ont finalement évolué vers une approche heuristique moderne faisant appel à des processus percepto-cognitifs imp)liquant des référentiels et des représentations, variables en fonction de la propre histoire du sujet et/ou du contexte dans lequel il évolue.

Interactions avec l’environnement, variations inter-individuelles des processus de contrôle postural et statégies sensorielles et motrices sont autant de concepts novateurs mis en lumière en cette fin de siècle. Cet ouvrage se donne pour objectif de présenter un certain nombre de ces nouveautés conceptuelles, instrumentales et cliniques relevant de ce vaste champ d’études pluridisciplinaires centrées sur les processus de régulation et d’adaptation de la posture. Ces données ont été présentées lors des sixièmes journées annuelles de l’Association « Posture et Équilibre » qui se sont tenues en décembre 1999 à Paris.

Cet ouvrage s’adresse aux chercheurs, cliniciens et étudiants qui souhaitent actualiser leurs connaissances théoriques et leurs bases neurobiologiques fondamentales en matière de processus de régulation de la posture et de l’équilibre, se mettre au courant des nouveautés techniques au service de l’exploration fonctionnelle, et élargir leur approche multidisciplinaire en clinique et en rééducation des troubles de la posture.