Les lauréats

Prix et bourse SOFPEL : les lauréats 2015

Deux prix et une bourse, d’un montant de 2000 Euros chacun, ont été décernés par la SOFPEL à l’occasion de son 22e congrès annuel, qui s’est tenu à Paris les 4 et 5 décembre 2015. Les huit dossiers reçus ont été jugés de bonne facture, en particulier ceux des candidats au Prix Jeune Chercheur que le Comité scientifique a eu quelque peine à départager.

La lauréate du Prix Jeune Chercheur, Mme Diane Deroualle, est étudiante en 3e année de thèse, à l’Ecole Doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé, à Marseille. Elle est auteur de trois articles parus dans des revues internationales. Ses travaux, menés avec le concours de participants sains et de patients vestibulaires, portent sur la façon dont les informations posturales en général et  vestibulaires en particulier affectent nos capacités à adopter la perspective d’autrui. Son projet vise à répondre à des questions très actuelles : Une stimulation vestibulaire naturelle peut-elle modifier l’ancrage du soi sur le corps ? Y a-t-il une contribution prédominante de l’un des hémisphères cérébraux à cet ancrage ?

Le Prix Professionnel de Santé est revenu à M. Arnaud Foisy, podologue, qui termine une thèse de Doctorat en Sciences du Sport, à Paris. Il est l’auteur d’un article paru dans une revue internationale et de plusieurs chapitres ou articles dans des supports de langue française. Certains de ses écrits s’adressent plus spécifiquement aux podologues. M. Foisy s’intéresse particulièrement aux Epines Irritatives d’Appui Plantaire. Plus généralement, ses travaux portent sur le retentissement de stimulations somesthésiques plantaires sur la posture et la motricité oculaire.

C’est Mme Emma Dupuy, étudiante de Caen, qui a obtenu la Bourse sur Projet. Son projet prend appui sur les moyens matériels et humains du laboratoire COMETE. Il vise, en un premier temps, à identifier de nouveaux marqueurs du syndrome d’Ehlers-Danlos, dont le diagnostic reste difficile. Dans ce but, outre l’étude de l’équilibre statique et dynamique des patients, le projet prévoit un bilan sensorimoteur et neuropsychologique conséquent. En un second temps, l’intérêt d’outils thérapeutiques tels que les vêtements compressifs ou les semelles stimulant la voûte plantaire sera évalué.

Nous nous réjouissons par avance à l’idée d’entendre nos lauréats présenter leurs avancées sur ces thèmes originaux dans nos prochains congrès.

Jacques Honore
Coordination du comité Scientifique de la SOFPEL

Prix jeune chercheur

2015 : D. Deroualle (Marseille)
2014 : non décerné
2013 : A. Saradjian (Marseille)
2012 : M. Ferraye (Nijmegen)
2011 : F. Barlaam (Marseille)
2010 : S. Leplaideur (Reims)
2009 : T. Lelard (Amiens)
2008 : G. Barbieri (Dijon)
2007 : L. Bernard (Marseille) et N. Pinsault (Grenoble)
2006 : M. Viguier (Toulouse)
2005 : A. Saj (Lille)
2004 : N. Genthon (Chambéry) et A. Hamaoui (Orsay)
2003 : C. Lopez (Marseille)
2002 : V. Chauvineau (Montpellier)

Prix professionnel de santé

2015 : A. Foisy (Paris)
2014 : C Lions (Paris)
2013 : C. Piscicelli (Grenoble)
2012 : B. Beranger (Lille)
2011 : G. Allali (St Etienne)
2010 : A. Legrand
2009 : M. Boisgontier (Grenoble)
2008 : non décerné
2007 : M. Janin (Poitiers)
2006 : E. Matheron (Dijon)

Prix du bureau

2014: E. Boutin (Marseille)